Nous contacter : 06 32 32 57 75

Guinée-Conakry : soigner les plus démunis

Fondation Fidesco

Notre mission

Fidesco est présent depuis 1987 en Guinée à la demande de l’archevêque de Conakry à travers la mise en place d’un dispensaire pour enfants, et a ouvert en 2002 une maternité. Environ 100 000 personnes bénéficient chaque année de soins de base, dont 55 000 enfants, et la maternité accueille plus de 1500 naissances par an. Une attention spéciale est apportée à la prévention de la transmission mère-enfant du VIH (PTME).

Le projet est innovant car le dispensaire Saint Gabriel se veut une référence pour la Guinée, en particulier pour la qualité de l’accueil et des soins ainsi que l’intégrité et la compétence du personnel dans un pays où l’accès aux soins reste difficile et hasardeux (contrefaçon des médicaments, coût des soins prohibitifs, corruption au sein du corps médical, etc.) D’autre part, les tarifs et l’organisation doivent permettre l’accès aux soins pour les plus démunis, particulièrement les enfants et les femmes.

Aujourd’hui, la capacité maximale d’accueil de la maternité est atteinte, avec environ cinq naissances par jour, soit un peu plus de 1550 naissances par an.

Les principaux points de vigilance sont la lutte contre le paludisme, la lutte contre le VIH et le suivi des femmes enceintes. Pour ce faire, le nouveau protocole conforme aux recommandations de l’OMS a été mis en place en 2012 pour lutter contre le paludisme et permet de tester 20 000 patients par an. D’autre part depuis 2005 des tests VIH/SIDA sont proposés aux femmes enceintes et un suivi spécial leur est destiné. Le centre de dépistage volontaire pour adultes accueille quant à lui plus de 7000 personnes par an.

Le projet de faire du dispensaire et de la maternité Saint Gabriel une référence pour la Guinée se poursuit. Pour cela, l’accent est mis sur l’amélioration du suivi des malades et sur l’hygiène, ainsi que sur la formation pour pouvoir à terme développer des services complémentaires (kiné respiratoire, soins dentaires, soins d’ophtalmologie, etc.)

Afin de désengorger le centre actuel, la mise en place d’un dispensaire annexe est également en projet.

Votre soutien

Nos besoins pour 2017 :


  • Une compassion qui se mue en actions concrètes pour les plus démunis

    Dans ce projet porté par Fidesco, je suis toujours touché d’être témoin d’une compassion qui se mue en actions concrètes pour les plus démunis. Ce sont bien des centaines de pauvres – privés d’accès aux soins – qui viennent consulter chaque jour dans ce dispensaire et se voient offrir une chance de guérir.

    Merci pour tous ces enfants, vieillards, femmes, … qui bénéficient grâce vous d’un accès à la santé.

    Emeric Clair - Directeur de Fidesco
Partager cette page :